You are currently viewing Escapade automnale -1-

Escapade automnale -1-

Première partie : Barcelonnette

On n’a pas besoin de connaître des aventures extraordinaires dans les mers du sud pour avoir une vie passionnante.

Vincent Delerm

Une arrière saison douce et ensoleillée et un de mes souhaits à exaucer, celui de voir la fête des morts de Barcelonnette, la ville la plus mexicaine de France. Cette fête gaie et colorée fait écho au célèbre « Dia de los muertos », une tradition d’origine préhispanique qui célèbre le retour transitoire des défunts sur la terre. Nous voilà donc à nouveau sur les routes pour quelques jours à bord de notre bon vieux compagnon de route.

Jeudi 27 octobre 2022.

Trois heures de trajet nous attendent sous un soleil radieux. Seulement 80 kilomètres nous séparent de notre lieu d’arrivée mais comme nous ne voulons pas traverser le col d’Allos, nous faisons le grand tour par Dignes les Bains. Les couleurs flamboyantes de l’automne nous accompagnent.

A notre arrivée, il y a seulement 3 camping-cars sur l’aire. Une barrière automatique a été installée depuis notre premier séjour en juin 2020. Je tente vainement de récupérer un ticket ou de payer. Une camping-cariste vient à notre secours et nous explique comment ouvrir la barrière, un employé municipal le lui a expliqué auparavant.

Alain se rend compte qu’il a oublié le bouchon du réservoir avec la clé à la pompe à essence du supermarché de notre village. C’est la première fois que cela lui arrive. Coup de fil au magasin, ouf, il a été récupéré et nous attendra à l’accueil. Scotch de fortune qui fera l’affaire jusqu’à notre retour.

Soirée tranquillou avec un peu de chauffage.

Nuit sur l’aire de Barcelonnette (04). 10€ les 24h. Eau et électricité comprises mais seulement 2 prises sur l’unique borne de vidange.

Vendredi 28 octobre 2022.

Nuit très calme.

Petite fraîcheur mais la température remonte dès que le soleil se lève.

C’est l’anniversaire d’Alain aujourd’hui mais il se réveille légèrement grippé, pas de chance et cela explique peut-être son oubli de la veille.

Nous partons vers le centre-ville et traversons l’Ubaye. Un quart d’heure de marche pour y arriver mais avec une Héra en laisse qui s’arrête tous les mètres pour humer tous les poteaux, les poubelles, les arbustes, les murets et j’en passe, il faut compter plus du double, lol !

Le centre-ville est joliment décoré. Encore peu de festivités aujourd’hui, le gros de la fête est prévu demain mais nous croisons déjà quelques enfants déguisés et maquillés ainsi que du monde aux terrasses ensoleillées des restaurants.

Je photographie quelques demeures bourgeoises qu’avaient bâti les Barcelonnettes à leur retour du Mexique. Au 19ème siècle, tout un ensemble d’habitants avaient émigré Outre-Atlantique pour tenter d’y faire fortune. Du commerce à l’industrie, en passant par les banques, certains avaient réussi de manière spectaculaire et étaient ensuite revenus «au pays», bâtissant ces belles «Villas Mexicaines» qui rivalisaient de beauté, signes ostentatoires de leur réussite.

Aujourd’hui, certaines semblent avoir besoin de rénovations importantes qui doivent coûter un bras.

Bien que leur vœu le plus cher était de revenir dans leurs terres natales, on compte tout de même aujourd’hui plus de 30 000 descendants d’Ubayens installés au Mexique.

Comme à son habitude, Alain détaille les menus des restaurants mais l’appétit n’y est pas. Nous achetons quelques petites babioles à la boulangerie ainsi que du pain à la farine de châtaigne et rentrons déjeuner au camping-car.

Repos l’après-midi, juste la petite balade de la chienne dans les environs, espérons que nous serons plus en forme demain.

Nuit sur l’aire de Barcelonnette (04).

Samedi 29 octobre 2022

La barrière est ouverte depuis hier soir. Tant mieux parce qu’à chaque fois qu’un ccar arrivait et tentait vainement de récupérer son ticket, il fallait se déplacer pour ouvrir et expliquer, soit nous, soit un voisin, trop de la peine de les laisser galérer, ne fais pas à ton prochain ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse …

Le soleil arrive assez tard sur l’aire mais en fin de matinée, alors que nous prenons le chemin du centre-ville, il fait un temps magnifique. C’est jour de marché à Barcelo, beaucoup de monde, le défilé se prépare. Pas mal d’adultes et d’enfants sont déguisés et maquillés. Dans le cadre de la manifestation, il y avait une séance de maquillage gratuite pour les enfants ce matin. Quatre immense squelettes colorés trônent sur la place, les Mariachis arrivent, tout ce petit monde se met en marche à travers les petites ruelles et il est difficile d’apercevoir le spectacle. Nous les retrouverons un peu plus tard et pourrons prendre quelques clichés de plus près.

Alain a plus d’appétit aujourd’hui et cherche sérieusement un restaurant mais il sont presque tous complets ou réservés. Un seul restaurant mexicain, dommage, mais complet aussi de toutes façons. Nous déjeunons au «Bistrot Tinto». Alain découvre et apprécie un Pluma de porc grillé. Par contre les frites sont moyennes, bien dorées mais un peu molles, mon burger végétarien aux choux fleurs panés bon mais un peu tiède. Lorsqu’il y a beaucoup de monde, ce n’est pas le meilleur moment pour déjeuner au resto. Comme à notre habitude, nous papotons avec nos voisins de table qui sont venus cet été aux fêtes mexicaines. Ils nous disent être un peu déçus par les animations de cette fête des morts comparées aux fêtes de l’été. J’avais bien envie de venir mais il faisait trop chaud, nous verrons l’été prochain.

Encore un petit tour en ville puis retour par une des avenues bordées de belles villas, il y en a environ une cinquantaine (de villas).

Je m’arrête visiter le Musée de la vallée, musée municipal installé dans la villa La Sapinière. Alain rentre au ccar avec la chienne puisque la visite et l’accès au parc sont interdits aux animaux. Belle visite qui permet déjà de voir un peu l’intérieur de ces immenses villas. Je m’intéresse plus particulièrement à la partie qui raconte l’histoire des Barcelonnettes partis au Mexique et à la fête des morts mais il y a également d’autres thèmes abordés.

Dans la véranda est installé chaque année un autel des morts.

Les mexicains ont coutume d’y déposer les aliments, boissons et objets préférés du défunt ainsi que son portrait et quelques décorations comme des crânes en sucre ou en papier maché, des bougies, des fleurs …

Cheminée en marbre blanc de Carrare.

Au retour, j’aperçois au loin le cimetière ancien dans lequel on trouve de magnifiques pierres tombales édifiées principalement par les anciens négociants au Mexique de retour en Ubraye. Il serait qualifié de plus beau du monde. Une visite guidée était possible pendant la fête de 14h à 15h après inscription à l’Office de Tourisme.

Ce soir, une dizaine de ccars sur l’aire dont beaucoup d’italiens.

Nuit sur l’aire de Barcelonnette (04).

Si vous le souhaitez, je vous retrouve dans quelques jours pour la suite …

Cet article a 25 commentaires

  1. Andrieu marie francoise

    Coucou Martine je ne connaissais pas cette fête à barcelonnette pourtant c’est pas faute d’y être passée mon frère était à St Paul sur ubaye je retiens la date on verra l’année prochaine j’espère que votre mari va mieux et qu’il a retrouvé son bouchon grosses bises à bientôt pour de nouvelles aventures marie francoise

    1. Martine

      Coucou Marie-Françoise. Merci beaucoup, oui son petit refroidissement est passé très vite et le bouchon (et sa clé) était bien à l’accueil du magasin.
      Je pense que cette fête doit avoir lieu tous les ans, et la fête mexicaine de l’été qui se déroule au mois d’août et dure une dizaine de jours est, paraît-il, magnifique, c’est dépaysant en tous les cas.
      Bises, Martine

  2. Charisma45

    Le col de la Bonnette était déjà Fermé? Superbe région et jolie ville que nous avions visité il y a bien longtemps maintenant. Mais cela peut-être une idée de voyage pour lorsque nous récupérerons notre véhicule.
    Bonne soirée

    1. Martine

      Nous n’avons jamais pris le col de la Bonnette, est-il moins étroit que celui d’Allos ?
      C’est un souvenir tellement marquant encore après presque 20 ans … il faut dire que le camping-car était tout neuf et que nous avions croisé un camion plateau, la peur de ma vie, lol !
      J’espère que les réparations vont bon train,
      Bises, Martine

  3. CATALANE

    Barcelonnette , nous y allions tous les ans pratiquement, été comme hiver ! Magnifique petite ville avec ses belles villas des « Mexicains » ! En fait nous aimions beaucoup skier à Saint Jean Montclar, pas très loin, et nous « posions » le C.C. chez des amis qui habitaient là-bas. Souvenirs, souvenir ! Bisous.

    1. Martine

      Le GPS nous a fait passer par Montclar à l’aller et au retour et j’ai bien pensé à toi. Il y avait quelques ccars installés sur un parking.
      Moi je suis un peu trouillette pour rouler en montagne l’hiver et puis le ski et le froid ne sont pas trop ma tasse de thé.
      Bisous, Martine

  4. bonsoir Martine , ah oui Barcelonnette on y est passé et on a pas pu s’y arrêter , il y avait une foire !, merci pour les infos sur l’aire de Ccars !! dur dur ? , et après cette fête d’Halloween c’est super ! que de belles maisons et photos !! et le musée ah oui il est à voir +++ , et le cimetière est très beau également ! , et … les Italiens ne sont pas loin !! bisous belle semaine à tous les deux a+

    1. Martine

      Coucou Bébert. L’aire existe depuis un moment pourtant. Il y a aussi un camping qui n’est pas très loin de la ville je crois.
      Je les avais appelé pour prendre des renseignements cet été pendant la fête mexicaine mais finalement, nous n’y sommes pas allés, il faisait trop chaud, pour nous et pour nos deux fifilles, peut-être l’été prochain …
      Et oui, j’ai hésité d’aller faire une petite incursion en Italie …
      Bisous à vous deux aussi, à bientôt.

  5. CathyRose

    Barcelonnette est très jolie mais alors la fête des morts … comment dire …? Pas du tout ma tasse de thé ! J’aime beaucoup par contre les jolies demeures, pour certaines très colorées. Les villas sont magnifiques, et le musée devait être intéressant. Et en effet le cimetière est impressionnant !
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

    1. Martine

      C’est particulier j’avoue, mais je trouve que c’est très bien d’honorer ses défunts de manière plus festive et plus personnalisée qu’avec quelques chrysanthèmes.
      Et quoi qu’on y fasse, la mort fait partie de la vie …
      Les villas sont magnifiques en effet et souvent entourées d’un immense parc. Quelques unes d’entre elles sont néanmoins à l’abandon ou moins bien entretenues. Et j’ai un peu halluciné lorsque j’ai lu que le cimetière était l’un des plus beaux du monde …
      Merci de ta visite Cathy, bises et encore bonnes vacances, Martine

      1. CathyRose

        Alors je me suis très mal expliquée ! La fête en elle-même ne me gêne absolument pas, bien au contraire, ce sont leurs traditions et tu sais combien j’y suis attachée. Non ce sont tous ces squelettes qui me gênent, ça je ne supporte pas.
        Belle soirée, bisous.
        Cathy

  6. lavandine

    Coucou,

    Impossible de dormir avec monsieur qui tousse à côté de moi. Du coup, je viens lire ton article que je n’ai pas pu lire hier soir.
    Belle fête mexicaine haute en couleurs, bien que tout ce qui est squelettes, je n’aime pas.
    J’ai déjà vu une fête des morts sur la chaîne de la famille Coste. C’était joyeux et bruyant.
    En général quand c’est la fête, les restos sont à éviter…. On en a aussi déjà fait les frais.
    Il faudra un jour qu’on s’arrête à Barcelonnette. On a visité Castelanne. Je crois que c’est dans le même coin.
    Je n’aurais pas reconnu les villas mexicaines. Et la visite de celle que tu nous montres est sympa.

    Gros bisous et belle journée.

    lavandine

    1. Martine

      Ah zut, zhom est malade. Oui, c’est sur leur chaîne que j’ai dû voir cette fête pour la première fois aussi, bon, au Mexique, elle est beaucoup plus importante mais c’est dépaysant et bien joli toutes ces couleurs et le cadre est magnifique ! Au mois d’août, la fête mexicaine dure une dizaine de jours et est grandiose paraît-il …
      C’est le même département mais pas tout à fait à côté, Barcelonnette est plus au nord vers les Hautes-Alpes.
      Il y a des visites organisées à l’office de tourisme pour les villas et le cimetière, il faudra que je m’inscrive une prochaine fois.
      Gros bisous et belle journée à toi aussi, Martine

  7. danièle

    J’aime beaucoup Barcelonnette. Une fête que je ne connaissais pas, elle est à noter dans mon calepin
    pour l’année prochaine! Un grand merci pour tes photos, c’est très sympa.
    Très belle journée.
    bises

    1. Martine

      A priori, cette fête est célébrée à Barcelonnette depuis 5 ans et si on enlève les deux années de Covid, elle est en fait très récente.
      Contente de te l’avoir fait découvrir et merci de ta visite,
      Bises, Martine

  8. DD17

    Bonjour Martine
    Que de jolies villas, le village doit être à visiter mais par contre je ne me serai pas déplacée pour la Fête même si elle est très colorée et que certains accessoires me rappellent mon voyage au Mexique …
    Merci pour le partage
    Bises, bonne journée

    1. Martine

      Coucou DD, effectivement, le village est à voir, il a beaucoup d’atouts, notamment une situation exceptionnelle, entouré de belles montagnes. Les fêtes sont un plus qui dépayse à défaut de traverser l’Atlantique 😉
      Merci de ta visite, bises, Martine

  9. Monique

    J aime beaucoup ce coin, mais aucune idée de cette fête. A noter pour une prochaine.
    Tu nous as régalé avec tes photos. Biz
    Monique

    1. Martine

      Merci beaucoup Monique, dès que je vois des endroits ou des choses qui me plaisent, j’ai le déclencheur de l’APN et surtout du téléphone qui frétille 😉
      Cette fête n’existe que depuis 5 ans à Barcelonnette et avec les deux années de Covid …
      Bises, Martine

  10. M@rtine

    Je ne connais du tout cette région et surprise d’apprendre que des mexicains ont émigrés dans ces montagnes ; festif et coloré malgré tout voila une agréable journée Bises et bonne fin de semaine

    1. Martine

      Coucou Martine,
      Ce sont des habitants de Barcelonnette qui ont d’abord émigré au Mexique et qui sont revenus, pour certains fortune faite. Mais il reste encore aujourd’hui une partie de leur descendance au Mexique, évaluée à 30 000 personnes.
      Bises, Martine

  11. CHRISTIANE PERRET SABATE

    Merci de ces beaux reportages ….Barcelonette aussi je garde de beaux souvenirs.
    j’ai bien connu la Fête des morts ainsi que les offrandes lorsque nous étions au Mexique.
    Bises
    Cricri

    1. Martine

      Merci de ta visite Cricri. Oui c’est vrai, tu as été mexicaine pendant quelques années;) tu me raconteras …
      Plein de bises, Martine

  12. Agnès

    coucou Martine,
    Je connaissais la fête qui a lieu l’été pour l’avoir notée dans mes tablettes mais je ne savais pas qu’il y en avait une à la Toussaint. en même temps, c’est logique lol ! Moi j’aime bien l’idée de faire la fête pour honorer nos disparus et leur rendre hommage. En tous cas toutes ces couleurs égayent bien l’atmosphère, encore que vous avez eu de la chance avec le temps ! Jolie escapade dont j’ai hâte de lire la suite…bises.

    1. Martine

      Coucou Agnès,
      La fête mexicaine était également prévue pour nous cet été mais il faisait vraiment trop chaud, nous verrons l’été prochain, ce serait trop chouette de se rencontrer (enfin!) là-bas ! On nous a confirmé qu’elle valait vraiment le déplacement et elle dure une dizaine de jours !
      Encore une très belle arrière-saison cette année, nous en avons profité.
      Bises, Martine

Laisser un commentaire