Vendredi 15 septembre 2017.
Ce matin, on entend les mouettes mais le ciel est tout gris. Il y a une piscine dans le camping ainsi qu’un accès direct à la plage mais nous n’aurons pas le temps d’en profiter, il faudrait rester une journée de plus, or le temps ne nous y invite pas trop.
P1010030
P1010025
P1010022
P1010032
P1010037
Après une petite visite du camping et de la plage en guise de balade matinale pour Héra, nous effectuons la vidange complète et partons faire un petit tour en camping-car sur le Cap d’Agde. Pas trop moyen de s’arrêter, beaucoup de béton et d’immeubles, nous partons pour Vias où nous stationnons sur le parking de la plage et déjeunons. Le temps est toujours à la grisaille. Succession de restaurants de plage, de boutiques de maillots de bains et de bibelots, il suffit, nous prenons la route de la nature …

P1010039

Après un trajet d’une petite heure, nous arrivons sur le parking à l’entrée de Mourèze. Nous nous faufilons sur une petite place entre un camping-car et une voiture, ce soir, elles seront toutes parties. Il y a même une vidange artisanale et un robinet d’eau, royal ! Il me semble qu’il est payant en saison mais pas aujourd’hui à priori.

P1010044

P1010042
Nous voilà déjà partis en balade, le village est charmant, niché au pied de son église du XII ème siècle …
P1010045
P1010049
P1010050
P1010052
P1010053
P1010054
P1010057
P1010062
P1010065
P1010070
Puis nous nous dirigeons naturellement vers le sentier de randonnée du cirque de Mourèze. Curieux d’aller toujours voir un peu plus loin, nous ferons finalement la boucle complète. Deux bonnes heures de marche, quelques passages escarpés, pas de si grosses difficultés mais pas une promenade de santé non plus. Nous croisons quelques randonneurs chevronnés très bien équipés et des couples plus novices comme nous. La balade est vraiment magnifique et il ne faisait pas trop chaud cet après-midi là. Par contre, la vigilance est de rigueur en plein été car la chaleur est, paraît-il, caniculaire dans le cirque, ne pas oublier casquettes, lunettes de soleil et eau. Une habitante du village nous a expliqué que le chien d’un randonneur était mort de désydratation cet été sur la place du village au retour de la balade. Comme à son habitude, Alain s’inquiétait pour Héra et préférait souvent la tenir en laisse alors qu’en fait, elle grimpait et descendait comme un cabri et nous attendait tout le temps. Il y a eu un ou deux passages hauts et rocailleux qui m’ont un peu plus inquiétée mais tout s’est bien passé. Par contre, je suis montée seule au belvédère. Pour y accéder, il y a un passage très étroit et des escaliers bien pentus que nous avons préféré lui éviter.
 P1010074
P1010087
P1010094
P1010098
P1010099
P1010117
P1010124
P1010127
P1010128
P1010131
P1010138
P1010141
P1010142
P1010146
P1010150
P1010156
Il va sans dire que nous avons pris notre courage à deux mains et que nous avons traversé cette plateforme, tout doucement bien sûr 😉 …

P1010168

En rentrant, Alain se bat à nouveau avec le réfrigérateur qui ne veut toujours pas fonctionner en mode gaz. Le pain de glace fait toujours son effet et nous pouvons boire frais mais les magasins ne fleurissent pas trop par ici …
Nuit sur le parking de Mourèze (34).