Mercredi 31/08/2011 : Ce matin le soleil pointe le bout de son nez, quel beau présage puisque nous quittons le site et espérons faire de jolies balades. Nous nous sommes renseignés au salon, il y avait beaucoup de stands proposant les uns des voyages accompagnés, les autres des guides, les cartes des aires, dommage mais bien sûr tout était en allemand.
Au retour, je prévois l’achat d’un guide sur l’Allemagne, notre si jolie voisine …
Une charmante dame parlant couramment le français s’est très patiemment occupée de nous, recherchant, traduisant, nous questionnant à propos de ce qu’on aimait visiter …
Nous prenons donc la direction de Mönschau, à une heure et demi de route au sud. Nous croisons Aachen que je pensais venir voir au retour … c’est une grande ville et comme Bergerac cet été, nous ne l’avons finalement pas visitée et je le regrette, ce sera pour une prochaine fois.
A l’entrée de Mönschau, le parking pour les camping-cars est rapidement indiqué, c’est le P2 appelé aussi Biesweg. Il est joliment paysagé, mais il y a aussi un immeuble en construction juste derrière avec une grue et la route passe juste à côté; sinon un petit chemin descend en ville, c’est assez rapide, il y a un parcmètre, c’est 5€ la nuit et on peut y faire la vidange gratuitement.

J’en ai profité pour prendre quelques notes, beaucoup d’aires dans la région.

Nous partons en promenade et entrons tout d’abord dans un centre couvert où se trouvent un restaurant central et des boutiques artisanales, il y a toute une déco avec des façades à colombage, une petite rivière au milieu, des petits ponts, une roue à aube, des plantes; cette région doit être très visitée au moment des marchés de Noël.

Nous longeons ensuite un peu la rivière et arrivons au coeur du village de Mönschau : il est superbe, très fleuri.

Beaucoup de restaurants, terrasses et salons de thé …
Ce particulier a un pont personnel …

Jeudi 1er septembre 2011 : 11°5 dans le camping-car ce matin, nous allumons un peu le chauffage …
Nous continuons notre balade par Schleiden- Gemünd où on nous a indiqué au salon une autre aire de camping-car, nous avons même le nom de la rue : Pfarrer-Kneipp-Strasse et en plus le GPS la connaît, génial !
C’est une aire privée, tenue par un couple de camping-caristes qui y réside apparemment, dans un très beau camping-car. Il y a un petit chalet tout mignon faisant office de réception et ouvert quelques heures par jour. Elle est facturée 7€ + 0€50 par personne et par jour. La vidange se trouve au fond de l’aire et est facturée 4€ aux camping-caristes de passage, gratuite pour la clientèle sauf l’eau 0€50 les 50 litres.
Elle est magnifiquement aménagée, très calme et la vue est superbe. Juste à côté se trouve une très belle piscine.

Nous arrivons … quelle jolie vue !
On peut descendre se balader dans cette jolie prairie … au fond, un bassin et une piste cyclable …
La réception.
Le local des poubelles …
L’aire de vidange.
Le camping-car et la boîte aux lettres des « gérants » de l’aire.
Ils font la pub pour leur aire … ils ont bien raison, elle est superbe !
Il y aurait aussi la TV par le cable ?
Le boulanger passe tous les matins … hier veut dire ici …
On retrouve ce panneau un peu partout sur l’aire.
La piscine voisine.
Nous déjeunons enfin à l’extérieur !

Après avoir changé le camping-car de place afin de laisser Vanille bien à l’ombre, nous partons faire une balade à vélo.

 

Vendredi 2 septembre 2011 : Ce matin, nous avons le boulanger sur l’aire vers 8h30 et juste avant la marchande de fruits et légumes qui vend aussi des oeufs en couleur … on n’arrête pas le progrès …
J’en achète mais je ne sais pas trop comment c’est fait … j’arrive seulement à comprendre qu’ils sont cuits.
Je n’ai pas osé les goûter, ils étaient trop beaux, Alain oui et il les a trouvés excellents !
Un aperçu des petits pains allemands …
Auf wiedersehen !
Nous quittons l’aire presque à regret et filons vers le village de Blankenheim qui n’est pas très éloigné.
A nouveau, le parking réservé aux camping-cars est rapidement indiqué : c’est le P3. Il est équipé d’une borne de vidange, d’un parcmètre (5€ pour 24h, 2€ la journée et 0.50€ l’heure).
Entouré de verdure et de grands sapins et à deux pas du centre-ville :
Nous partons en balade, partant de l’aire un joli chemin, bordé d’un ruisseau :
Et au bout du chemin …
ce joli petit lac …
Il y aurait une population d’une cinquantaine de chats sauvages dans les forêts avoisinantes …
Le centre-ville est tout petit mais il y a quelques « pépites » :
Une petite pensée pour Domfront le mois dernier …
En soirée, la température est très douce, nous repartons faire le tour du lac, il est joliment éclairé :
Vanille a vu ses copains les canards …
Mais ils se sauvent rapidement … les pauvres, réveillés en plein sommeil …
Et en ville, comme souvent en Allemagne, une gamelle d’eau est à la disposition des toutous, Vanille en profite mais là … royal … il y a aussi une gamelle avec des gâteaux !
Samedi 3 septembre 2011 : C’est l’heure du départ … le GPS nous prévoit 6 heures de route mais nous avons encore quelques jolis paysages à mémoriser avant de rentrer à la maison.
Après la frontière Allemagne-Belgique, c’est la frontière Belgique-France.
Pause déjeuner dans les Ardennes, à Launois-sur-Vence, une ville étape signalisée sur la route de Reims. A noter : la traversée des Ardennes Belges est magnifique, mais attention, il y a très peu de stations essence …
L’aire de vidange camping-car avec une seule place de stationnement est tout à fait remarquable car cernée de fleurs :
Peu de temps après, nous marquons une dernière pause sur l’aire de Saulce-Montclin-Faisseault afin de voir de plus près le plus grand sanglier du monde aperçu à l’aller … une sculpture d’Eric Sléziak de près de 10 mètres de haut et 50 tonnes de métal.
Elle a été commencée le 1er janvier 1983 et achevée 11 ans plus tard le 15 décembre 1993. Ce monument colossal a rejoint l’aire le 08/08/2008, jour du siècle pour tous les Ardennais (département 08), après un périple extraordinaire de 55 kms à 8 km/heure à travers le département.
Et c’est ici que s’achève notre petite balade improvisée mais néanmoins très plaisante.
Encore de jolis souvenirs …
La vie est belle en camping-car !