Nous voici à nouveau sur les routes pour la première fois de l’année.
Quelle chance, le soleil est annoncé pour toute la semaine, températures fraîches cependant.
Première halte à Coulon, au coeur du Marais Poitevin, nous avions déjà parcouru un peu la région.
Nous stationnons sur l’aire camping-car. Elle est payante (6€) du 1er avril au 11 novembre et sera donc gratuite pour nous cette fois-ci.. Elle est assez grande et bien placée pour la visite de la ville à pied, point de départ également pour faire de belles balades à vélo et en barque.
Nous profitons comme souvent de ce hors saison pour nous balader en toute tranquillité.

Le lendemain, nous prenons la route de Blaye. Un grand parking au pied de la citadelle nous permet d’y passer la nuit mais pas de vidange ni d’eau. Nous en faisons le tour l’après-midi sous le soleil :
Le lendemain, nous mettons le cap sur Saint-Emilion. Là encore, un parking à l’entrée de la ville (à gauche au rond point) nous permet de stationner pour la visite mais nous choisirons une aire éloignée de 10 kilomètres, à Lussac, pour passer la nuit et faire la vidange. Elle est gratuite et au calme au milieu des vignes.
Saint-Emilion vaut vraiment le détour et son vin aussi. Nous avons goûté à un grand cru de 2005 : DIVIN !
( l’origine du mot aurait t -il un rapport ?)
Après ces visites très agréables, les Parisiens ont très envie de voir un peu la mer, comme toujours …
Cette fois-ci, nous avons choisi le Bassin d’Arcachon.
Nous roulons jusqu’au Cap Ferret, les mimosas sont en fleurs …
Nous déjeunons sur le parking avant d’aller nous balader, en face, on aperçoit la dune du Pilat où nous nous rendions assez souvent; malheureusement, depuis l’année dernière, la dune est désormais un site classé et il est interdit aux campings-cars de passer la nuit sur le parking sous peine d’une amande salée.
Puis nous prenons la direction d’ Andernos les Bains.
Il y a une très belle aire camping-car qui a été agrandie depuis notre dernière visite. Elle est équipée d’un horodateur, il en coûte 7€50 par jour + 2€50 pour le jeton de vidange.
Près des cabanes à huîtres et pas très éloignée du centre-ville, elle est très agréable et calme. Au choix, enfin si la fréquentation le permet, des places à l’ombre des pins, sur le gazon ou au soleil et sur le bitume.
Il y a un marché couvert presque tous les jours proposant toutes sortes de victuailles appétissantes et plats cuisinés très variés et un bar à tapas très exotique et coloré. Grand marché tous les vendredis.
Derrière l’aire se trouve une petite plage au milieu des pins.
La semaine se termine déjà et il faut reprendre la route … du retour hélas !
Dernière halte sur l’aire de Méry sur Cher à hauteur de Vierzon. Le temps est aussi tristounet que nous …
L’aire est très bien conçue mais payante, un gardien est venu encaisser 5€, nous pouvons nous brancher sur le 220V. Par contre, elle est située très près de la route et est bruyante le matin.