III – VEULES-LES-ROSES

Vendredi 11 mai 2018.

Soleil et beau ciel bleu ce matin mais la température est descendue à 10° dans la nuit et j’ai allumé le chauffage.

L’aire de Veulettes-sur-mer est très calme et en prenant mon petit déjeûner, je n’entends guère que les oiseaux, la chaudière qui ronronne, et de temps à autre, un véhicule qui passe, et surtout, je profite de la vue !

 

P1030536

Petite balade matinale avec Héra sur le chemin de randonnée qui passe le long de l’aire et avant de partir, j’ai eu juste le temps de photographier un joli convoi. Puis nous prenons la direction de Veules-les-Roses pour une vingtaine de minutes de trajet et en route, nous nous arrêtons à nouveau faire quelques courses, surtout pour la glace qui a tout de même très bien tenu hier.

 

IMG_20180511_095532117

P1030537

Arrivés au camping Les Mouettes un peu après midi, la réception est fermée et ne rouvrira qu’à partir de 14h. Nous stationnons sur un emplacement d’attente et déjeunons. Héra en profite pour faire bronzette, le soleil est une de ses grandes passions.

 

P1030539

Après quelques hésitations, je choisis l’aire (10€ les 24h sans eau mais avec accès aux sanitaires et à la piscine). L’accès au camping, avec un départ le matin avant 11h, aurait coûté un peu plus de 20€ avec l’électricité. En saison, l’aire est à 15€, le camping un peu plus cher certainement aussi.

Comme à Cassis le mois dernier, la descente au village est bien raide mais ce n’est pas très long. Veules-les-Roses est classé parmi les plus beaux villages de France et nous constaterons tout au long de notre visite que c’est amplement mérité. Traversé par le plus petit fleuve de France, la Veules (1 194m et oui avec un s …), il allie le charme de la campagne et du bord de mer.

 

P1030540

P1030544

P1030546

P1030552

P1030588

P1030589

P1030594

P1030595

P1030605

P1030556

L’église Saint-Martin est splendide, très bien décorée dirons-nous simplement, profanes que nous sommes …

 

P1030553

P1030557

P1030558

P1030562

P1030564

P1030566

P1030568

Seuls quelques rosiers sont en fleur mais ils sont partout et dans quelques semaines, il viendront magnifier le village.

 

P1030655

P1030593

Il y a beaucoup de jolies boutiques dont « Le Relais des Artistes« , où il faut absolument entrer, d’abord pour l’originalité et la quantité astronomique d’objets hétéroclites qu’il propose mais aussi, et peut-être surtout, pour la beauté et l’authenticité de l’architecture de la bâtisse.

P1030572

 

P1030577

P1030578

P1030586

P1030587

P1030585

P1030579

P1030580

P1030584

P1030581

Nous arrivons sur le site de la cressonnière, absolument merveilleux avec ses chaumières fleuries …

 

P1030614

P1030615

P1030621

P1030625

P1030626

P1030618

P1030634

P1030630

P1030632

P1030635

Veules-les- Roses est un petit bijou et nous y reviendrons certainement. Le camping est également très agréable, la piscine couverte et chauffée est bien tentante et je pense qu’un petit week-end spécial « Veules-les-Roses » sera peut-être bientôt au programme. Et puis, ce village est aussi le décor qu’a choisi Michel Bussi pour son avant-dernier roman, qui est en fait un recueil de 4 nouvelles : « T’en souviens-tu, mon Anais ». Inutile de préciser que je suis fan …

 

P1030651

Nous nous dirigeons enfin vers la plage, immense. Alain en profitera pour acheter ses huîtres pour le dîner … et quelques petites douceurs aussi à la pâtisserie : tant de mignonneries nous en mis en appétit !

 

P1030660

P1030658

P1030659

P1030661

P1030668

P1030667

Petite montée sur la falaise …

 

P1030674

P1030677

P1030681

P1030680

P1030685

P1030686

P1030687

En soirée, petite balade jusqu’aux falaises par le chemin situé en face de l’entrée du camping … un poil trop tard pour admirer le coucher de soleil.

P1030692

P1030694

P1030695

P1030696

P1030697

P1030689

Nuit sur l’aire du camping Les Mouettes à Veules-les-roses (76).

 

Samedi 12 mai 2018.

Temps gris ce matin, la pluie est annoncée pour le week-end autant ici qu’en région parisienne. Dernier petit cliché de la Manche, oui je sais, elle se confond avec le gris du ciel et il va falloir me croire sur parole …

 

P1030698

De plus, nous avons malheureusement constaté sur la caméra de surveillance que les nombreuses gamelles de la chatte, pourtant bien remplies avant de partir, ont fait le régal de deux gros matous. L’heure du retour a donc sonné mais nous reviendrons, promis, la Normandie est si belle !

 

P1030691