Nous avions prévu pour ces vacances d’été de poursuivre le périple interrompu à Saint-Pol-de-Léon en juillet 2013 et ce n’est pas la canicule de ce début juillet qui nous en a dissuadés.
Vidange et contrôle technique bouclés, soucis familiaux et stress professionnel mis un peu de côté pour trois petites semaines, nous voici prêts à partir et très impatients de profiter de la belle vie en camping-car que nous aimons tant !

Mardi 7 juillet 2015.

Départ sous une chaleur caniculaire, il n’est pas tombé une goutte de pluie depuis plusieurs semaines. Nous partons chercher un peu de fraîcheur et nous ne tarderons pas à la trouver avec en prime quelques petites averses, mais quel soulagement de respirer à nouveau un peu d’air frais!
Nous décidons de faire halte dans la charmante ville de Fougères que nous avions beaucoup appréciée il y a deux ans. En arrivant, je suis plutôt surprise d’y trouver autant de camping cars. Sur l’aire trônent des panneaux d’interdiction de stationner à compter du lendemain 8 heures et jusqu’à vendredi, le Tour de France vient encore cette année chambouler notre circuit. Nous serions peut-être restés si nous avions pu stationner sur l’aire, mais si elle n’avait pas été interdite, elle aurait sans doute été au complet alors … pas vraiment de regrets.

P1230365

Nous continuons la route vers l’ouest et nous arrêtons pour la nuit sur l’aire gratuite de Caulnes. Petite balade alentour, je croise une allée de magnifiques hortensias, Bretagne, nous voilà !

P1230372
Rendez-vous à Fougères sur la route du retour. Nous n’avons pas encore visité son château réputé être le plus grand château médiéval d’Europe.

Nuit sur l’aire de Caulnes.

Mercredi 8 juillet 2015.

Grâce aux  » (auto)routes gratuites  » de Bretagne, nous rallions rapidement Le Conquet : le « Bout du Monde ». Nous stationnons sur l’aire située près de l’Office de Tourisme et de la mairie. Elle est bien aménagée, en partie ombragée avec vue sur un joli « parc – parcours de santé » et non loin du centre-ville. Renseignements pris auprès de l’hôtesse de l’OT, nous apprenons qu’il faut en journée, apposer un disque de stationnement, ce qui en assure l’autorisation et la gratuité pendant une durée maximum de 4 heures. Il y a une borne Euro-Relais gratuite bien qu’il soit indiqué qu’elle fonctionne avec des jetons.

P1230375
Après déjeuner, nous partons faire notre première petite balade. Le village est touristique, des crêperies, des épiceries fines, des magasins de souvenirs, de décoration … Nous empruntons une sympathique venelle descendant jusqu’au port d’où l’on peut embarquer pour l’archipel de Molène ou l’île d’Ouessant. Nous croisons quelques coquettes maisons ainsi qu’une profusion d’hortensias, d’agapanthes et de fushias aux couleurs éclatantes (et aussi d’autres variétés dont nous ignorons le nom).

P1230384

P1230399

P1230406

P1230427

P1230428

P1230431

P1230432

Nuit sur l’aire du Conquet.

Jeudi 9 juillet 2015.

Ce matin, nous prenons la route touristique qui à 5 kilomètres au sud du Conquet mène à la pointe de Saint-Mathieu. De l’aire, il faut se diriger vers le centre-ville et filer tout droit, longer l’embarcadère puis la mer. Nous comptons seulement y rester une partie de la journée puisqu’il est interdit d’y passer la nuit avec le camping-car. Nous stationnons sur un parking bitumé avec vue sur le mémorial et la mer d’Iroise et partons en balade sous le soleil mais avec néanmoins le polaire tantôt sur les épaules, tantôt sous le bras. Le site bien qu’un peu hétéroclite avec sa jolie église au fond d’une grande allée pavée, les vestiges de son abbaye, son phare érigé juste à côté et son mémorial, vaut le détour.

P1230441

P1230443

P1230446

P1230451

P1230453

P1230454

P1230455

P1230456

P1230461

P1230462
Nous parcourrons ensuite le GR34 jusqu’à une grande pierre plate qui de loin nous a intrigués et qui se révèlera être simplement un bunker joliment décoré.

P1230469

P1230473

P1230468

P1230478

P1230479
Après un déjeuner face à la mer, nous allons voir le mémorial dédié aux marins morts pour la France, une visite très émouvante. Des centaines de photos de marins sont exposées aux murs, et je ne peux m’empêcher de penser aux centaines d’épouses, de soeurs, de grands-mères et de mamans qui ont versé tant de larmes …

P1230488

P1230493

P1230497

P1230505

Livre d’or ….

P1230500

ou message informatique … on n’arrête pas le progrès …

P1230499

P1230519
De retour sur le parking du Conquet, nous reprenons exactement l’emplacement que nous avions quitté le matin sans oublier d’apposer le disque de stationnement : une employée municipale rôde depuis 9 heures et distribue une contravention de temps à autre (il nous a semblé qu’elle faisait plutôt la chasse aux voitures).

P1230522
Nous voilà repartis en balade jusqu’à la presqu’île voisine de Kermorvan en empruntant la passerelle du Croaë. Beaucoup de charme également de ce côté, nous n’oublierons pas notre halte au Conquet et la clôturerons par un dîner dans une des crêperies de la ville.

P1230524

P1230525

P1230527

P1230536

P1230533

P1230534

P1230530

P1230539

P1230547

P1230549

P1230558

Nuit sur l’aire du Conquet.

Vendredi 10 juillet 2015.

Encore une nuit bien calme. Ce matin, nous mettons les voiles. Je ne suis plus aussi courageuse qu’à nos débuts pour préparer à l’avance des itinéraires optimisés. Je préfère m’en remettre au hasard des rencontres et des nombreuses documentations des Offices de Tourisme qui sont très souvent riches en surprises.
C’est encore le cas cette fois-ci puisque j’ai lu qu’il y avait une fête à Saint-Pol-de-Léon ce week-end : le festival Kastell Paol, mettant à l’honneur l’artichaut et la culture bretonne. Je ne résiste pas à la tentation même si nous avons près d’1h30 de trajet.
En route, nous faisons halte à Saint Renan faire le plein de gasoil et quelques courses, puis rallions son aire afin de reconnaître les lieux. En effet, une fête médiévale aura lieu ici le week-end prochain. Nous déjeunons. L’aire, en partie ombragée jouxte le camping municipal. Je vais à l’info car à-priori, l’aire semble assez isolée de la ville. On me répondra qu’à pied il y en a pour un petit quart d’heure le long du chemin qui longe le lac. Que de rendez-vous pris, le planning commence à être chargé ! J’ai comme l’impression que la virée dans le Finistère va se cantonner pour cette année au Finistère nord :-)
Pour l’heure, nous faisons route jusqu’à l’aire de Saint-Pol-de-Léon. En arrivant, il nous reste juste une petite place face à la mer qui est en train de se retirer, la vue est superbe. Nous installons les fauteuils dehors, une petite brise bien agréable vient nous rafraîchir …

P1230565

P1230566

Nuit sur l’aire de Saint-Pol-de-Léon (tarif dégressif – environ 5€ par jour – eau 2€)

Samedi 11 juillet 2015.

Les festivités de cette première journée n’ont pas vraiment été à la hauteur de nos espérances (la fête ne battra vraiment son plein que le lendemain), mais le séjour sur l’aire de Saint-Pol face à la mer et les balades dans cette riche cité historique nous plaisent toujours autant. La plage surveillée se trouve également à environ 1 kilomètre. Sans parler de cette petite brise si agréable alors qu’une bonne partie de la France surchauffe … nous avons bien fait de venir en Bretagne !

Balade du matin :

P1230567

P1230568

P1230580

P1230585

P1230587

P1230591

P1230593

P1230596

P1230597

Après un déjeuner face à la mer, nous repartons jusqu’au centre-ville distant d’environ 1 kilomètre de l’aire :

P1230600

P1230599

P1230601

P1230606

P1230607

P1230609

P1230610

P1230614

Nuit sur l’aire de Saint-Pol-de-Léon.

Dimanche 12 juillet 2015.

Un ciel gris souris et quelques fines gouttes de pluie nous accompagnent ce matin jusqu’en ville. Le défilé est cette fois-ci tout à fait à notre goût et la musique celtique … magique.

 

P1230619

P1230625

P1230628

P1230629

P1230631

P1230633

P1230638

P1230649

P1230650

P1230654

P1230657

P1230666

P1230668

P1230669

P1230674

P1230678

P1230679
L’après-midi restera tout aussi gris et venté. Nous « cocoonerons » dans le ccar sans même avoir le courage de braver la fraîcheur du soir pour aller admirer le feu d’artifice.

Nuit sur l’aire de Saint-Pol-de-Léon.

Lundi 13 juillet 2015.

Direction le hameau de Ménéham près de Kerlouan. Il y a un grand parking face à ce site classé (donc interdit aux ccars la nuit).
Ce sera une visite ravissante et insolite et qui plus est, gratuite. A l’origine de ce village, dont la réhabilitation a duré une dizaine d’années, un corps de garde destiné à surveiller la côte très dangereuse car jonchée de rochers et secouée par de grosses tempêtes.
La visite se prolonge par un bord de mer sublime, il m’a manqué un appareil photo panoramique pour essayer de capturer une image digne de la réalité.

P1230689

P1230691

P1230695

P1230699

P1230702

P1230704

P1230706

P1230709

P1230717

P1230718

P1230724

Après déjeuner, nous prenons la route de Brignogan-Plage. Une aire jouxte le camping du Phare. Elle est assez éloignée de la ville mais à deux pas d’une plage superbe encore parsemée de gros rochers sculptés par les assauts de la mer. Nous hésitons mais il bruine et il est encore tôt.

P1230731

P1230733

P1230734

P1230737

Finalement, nous continuons en prenant la route touristique des abers. Arrêt photo à l’Aber Wrac’h. (Un aber est un estuaire de rivière envahi par la mer au point d’être navigable et accessible à toutes les heures de la marée.)

P1230738

P1230739

Nous stoppons pour la nuit sur l’aire de Lampaul-Plouharzel et sommes déjà presque de retour au Conquet. L’aire comporte plusieurs niveaux et certains emplacements ont une belle fenêtre sur la mer, c’est notre cas. Peu après notre arrivée, un agent receveur vient encaisser les droits de stationnement pour la nuit (4€ + 0€40 de taxe de séjour par jour et par personne soit 4€80).
Nous aurons vue sur le feu d’artifice ce soir, il sera tiré en contrebas de l’aire. Une soirée moules-frites suivie d’un bal y est organisée …

 

P1230758

P1230759

P1230753

Nuit sur l’aire de Lampaul-Plouarzel.

Mardi 14 juillet 2015.

Feu d’artifice à domicile hier soir, bien installés dans le camping-car.
Ce matin, la boulangère a klaxonné mais nous avons trop tardé …
Petite balade aux alentours de l’aire où se trouve encore une très belle plage jonchée de rochers et quasi déserte.

 

P1230755

P1230761

P1230762

P1230768

P1230778
Après déjeuner, nous retournons à Saint Renan et stationnons sur l’aire. Nous longeons le lac sous un crachin caractéristique de la région jusqu’au centre-ville historique. Nous n’y trouvons rien d’extraordinaire et les boutiques sont toutes fermées. C’est le samedi qu’il faut venir, un grand marché très réputé s’y tient toute la journée.

SAM_0758

SAM_0772

Nuit sur l’aire gratuite de Saint-Renan.

Mercredi 15 juillet 2015.

Après la vidange et quelques courses, nous rejoignons l’aire de Plougastel-Daoulas où nous déjeunons. Visite du calvaire puis de l’église où deux musiciens, l’un à l’orgue, l’autre au violon, sont en pleine répétition, je suis aux anges !

 

P1230806

P1230808

En route pour Camaret sur Mer, nous faisons une petite halte au Faou, classé parmi les plus beaux villages de France … beau, certes, mais pas le plus beau pour moi.

P1230820

P1230833
En fin d’après-midi, nous stoppons sur la très grande aire de Camaret. Chaque emplacement est délimité par de jolis arbustes. Juste à l’entrée de l’aire, les alignements de Lagatjar. Sur la droite en sortant, un chemin conduit aux ruines d’un manoir qui a appartenu à un poète breton d’adoption, Saint-Pol Roux. Ce soir, il y a une brume épaisse mais le lendemain, nous découvrirons un paysage fabuleux, avec en contrebas, une immense plage encerclée de falaises.

P1230842

P1230839

P1230844

Nuit sur l’aire de Camaret sur Mer (6€ par jour – eau 2€).

Jeudi 16 juillet 2015.

Nuit très calme. Nous trouvons d’ailleurs que les vacanciers sont très calmes en Bretagne et cela ne doit pas être une coïncidence : les attentes ne sont pas vraiment les mêmes que sur les plages chaudes et bondées du sud …
Mais le soleil est de retour ce matin et la température commence à grimper, la météo a annoncé un retour de la canicule, ici, le thermomètre ne devrait pas dépasser les 25°.

P1230855

P1230856

P1230858

P1230861
Nous descendons jusqu’au centre ville distant d’un kilomètre et progressons jusqu’à la jolie chapelle de Rocamadour et la tour Vauban qui est actuellement en rénovation.

P1230869

P1230872

P1230873

P1230910

Nous croisons quelques épaves de bateaux qui inspiraient une artiste peintre. Le spectacle est un peu triste mais ne manque pas de charme.

 

P1230909

P1230878

 

P1230880

P1230881

P1230882

P1230883

P1230889

P1230891

P1230896

P1230898

P1230905

P1230906

Il me semble qu’il y a treize ans, nous avions dormi sur le port … mais c’était il y a treize ans et c’était en avril. Nous sommes de plus en plus nombreux à pratiquer le camping-car et il faut bien reconnaître que des mesures et de nouvelles infrastructures s’imposent.
Nous déjeunons dehors pour la première fois des vacances, le ciel vire plusieurs fois du bleu au blanc puis au gris, le climat breton est quand même un peu bizarre :-)
En fin d’après-midi, nous repartons en balade côté manoir et descendons juste tremper les pieds. Il y a des baigneurs malgré l’interdiction mais tous restent prudents et ne s’éloignent pas du bord. A marée basse, nous avions constaté que la descente vers la mer était très plate sur plusieurs centaines de mètres. Nous grimpons la colline en direction des jolies villas qui dominent la crête. Plusieurs sentiers sont tracés, les paysages sont superbes.

 

P1230921

P1230927

P1230929

P1230933

P1230942

P1230944

Plus loin, nous rejoignons des bunkers assez bien conservés. En progressant, nous découvrons en fait un site très bien organisé avec au bout de la balade l’entrée du musée de la pointe de Pen-Hir (qui était fermé).

 

P1230954

P1230959

P1230960

 

P1230986

P1230993

Nuit sur l’aire de Camaret sur Mer.

Vendredi 17 juillet 2015.

Il y a eu pas mal de vent cette nuit et le ciel est à nouveau mi-bleu, mi-gris. Nous partons en camping-car faire le tour des pointes avant de quitter la presqu’île. D’abord la pointe de Pen Hir, nous n’étions plus très loin hier soir. Les paysages sont grandioses, c’est de cet endroit qu’on peut voir les fameux tas de pois. Nous rejoignons ensuite le Cap de la Chèvre. La végétation jaune et mauve est superbe et la balade par les petits sentiers bien sympathique même si le site est un peu moins époustouflant.

SAM_0788

SAM_0792

SAM_0797

SAM_0803

SAM_0804
Après quelques hésitations, nous décidons de faire à nouveau marche arrière pour Saint Renan, sa 14ème fête médiévale et son marché. Il nous reste juste une petite place sur l’aire en arrivant. Nous avons des voisins ch’tis charmants. Ils ont passé une semaine sur l’aire de Plougonvelin, au bord de la mer. L’aire serait située sur un ancien terrain de camping, voilà comment se décident quelques fois les prochaines destinations …
Ils nous apprennent qu’il y aurait également une fête aujourd’hui, les vendredis branchés avec un feu d’artifice en soirée. Nous sommes un peu sceptiques, deux feux d’artifice à la suite, et en soirée, nous entendrons effectivement les sonorités caractéristiques …

Nuit sur l’aire de Saint Renan.

Samedi 18 juillet 2015.

Nous profitons agréablement des festivités et du marché en matinée. Mais nous ne pouvons nous empêcher de faire des comparaisons avec la fête médiévale de Provins, qui pour nous reste pour l’instant inégalée. La pluie de l’après-midi viendra comme le week-end dernier à Saint-Pol ternir un peu le festival. Cela nous permettra de déjeuner tranquillement et de recharger les batteries avant de repartir faire une nouvelle balade puis une troisième le soir pour assister au feu d’artifice sur le lac. Il y avait foule, 10 000 personnes estimées.

Préparatifs matinaux :

P1240002

P1240005

P1240007

P1240008

P1240009

P1240014

Premier spectacle :

P1240016

P1240021

P1240018

P1240023

En plein coeur du marché, il nous faut emboiter le pas à 2 à l’heure …

 

P1240031

P1240035

P1240040

P1240043

P1240045

P1240059

P1240026

 

P1240067

P1240068

P1240069

Chemin de retour vers l’aire :

 

P1240074

P1240076

P1240077

P1240079

P1240080

Nuit sur l’aire de Saint Renan.

Dimanche 19 juillet 2015.

Petite matinée de repos avant de retourner voir le grand défilé cet après-midi. Le ciel est toujours gris mais cela nous permet de laisser Vanille dans le camping-car sans craindre qu’elle souffre de la chaleur.
Alain réchauffe son Kig Ar Farz acheté au marché hier, le plat typique de la région, une sorte de pot au feu accompagné de galettes de sarrazin. Je goûterai seulement aux légumes et aux galettes, je suis toujours végétarienne. Alain a déjà testé avec délice les saucisses de Molène, les huitres de la région également. Nous avons également fait notre cure de crèpes, de galettes, de palets, la gastronomie bretonne est très riche dans tous les sens du terme, la balance constatera les dégâts au retour :)
Défilé général superbe, sous la pluie, dommage mais superbe, vive la Bretagne !

P1240096

P1240101

P1240107

P1240110

P1240112

P1240117

P1240120

P1240124

P1240127

P1240136

P1240137

P1240138

P1240141

P1240144

P1240147

Nous les retrouvons avec plaisir un peu plus loin …

 

P1240165

P1240169

P1240181

Nuit sur l’aire de Saint Renan.

Lundi 20 juillet 2015.

Ciel gris ce matin et la pluie s’invite dès le petit-déjeuner. Nous prenons la route en direction de Brest et de l’Océanopolis. En arrivant sur le parking indiqué pour les ccars mais sur lequel ils ne sont autorisés à stationner que jusqu’à 19 heures, une hôtesse nous annonce la mine dépitée que le parking est quasiment complet. Elle nous invite à vérifier et effectivement, il n’y a plus de place. Nous repartons. De toutes façons, même si nous avions trouvé une petite place, nous ne serions peut-être pas restés : avec cette affluence, la visite ne doit pas être des plus agréable et l’entrée coûte tout de même une vingtaine d’euros !
Nous reprogrammons le GPS via Plougonvelin et stationnons sur l’aire que nous avaient indiquée les voisins ch’tis et sur laquelle ils avaient séjourné la semaine. C’était auparavant un ancien terrain de camping qui coûtait trop cher à remettre aux normes. Un horodateur trône à l’entrée, 6€ par jour, électricité comprise. Beaucoup de gros ccars y sont installés, belle collection de Concorde … Beaucoup d’emplacements ont une fenêtre sur la mer à 180°, aujourd’hui, le ciel est couvert mais par beau temps, la vue doit être magnifique. Nous avons également une belle vue et un joli petit coin de verdure sur lequel il serait trop bon d’installer notre table, peut-être demain, la météo annonce une petite amélioration.

P1240194

P1240193
Alain me booste un peu pour aller faire une petite balade à pied, j’ai toujours du mal avec la pluie. Nous descendons jusqu’à la plage et croisons le fort de Bertheaume que nous viendrons visiter demain matin. Nous nous engageons sur le chemin côtier et faisons finalement une superbe balade.

 

P1240202

P1240203

P1240209

P1240210

P1240213

P1240216

P1240222

Nuit sur l’aire de Plougonvelin.

Mardi 21 juillet 2015.

Ce matin, la boulangère klaxonne et se gare juste à côté de notre emplacement. Petit déjeuner gourmand, les viennoiseries et le pain sont délicieux.
Nous retrouvons soleil et ciel bleu. Visite très agréable du fort de Bertheaume qui se trouve juste en contrebas de l’aire. Paysages époustouflants. Au large, nous apercevons les tas de pois de la pointe de Pen Hir.
Deuxième déjeuner des vacances dehors.

P1240233

P1240249

P1240250

P1240254

P1240265

Accessible à marée basse, plusieurs passerelles ont été installées au fil des ans. On aperçoit sur les rochers à droite, un escalier taillé dans la pierre. La passerelle précédente avait été emportée par une tempête.

 

P1240264

P1240266

P1240269

P1240277
En fin d’après-midi, balade jusqu’à la plage du Trez Hir, jolie, avec un petit air très touristique. Nous sommes bluffés par la quantité de maisons ultra-contemporaines qui nous font pâlir d’envie, beaucoup ont une fenêtre sur la mer, voire même un panorama. Superbe végétation également avec des pins et des yucchas immenses, partout des fleurs magnifiques et même des palmiers : sous le soleil mais même sous la brume comme hier, le calme, la température et la beauté des paysages de cette côte nous charment …
En soirée, la météo annonce que des records de chaleur ont été battus dans le sud avec des températures étouffantes … ici, on respire mais chuuuutttt !!!

P1240289

 

P1240305

P1240306

P1240309

P1240312

P1240292

P1240316

P1240319

 

 

P1240334

Nuit sur l’aire de Plougonvelin.

Mercredi 22 juillet 2015.

Après un petit-déjeuner gourmand puisque madame la boulangère est revenue ce matin, nous prenons la route du retour afin de faire halte à Fougères et, entre autres, de visiter son château médiéval. Ce n’est plus le Tour de France mais l’actualité des agriculteurs qui nous rattrappe. Nous sommes obligés de quitter la nationale 12 avant Morlaix. Nous la reprenons une bonne vingtaine de kilomètres plus tard mais croisons un peu plus loin un autre barrage à contre-sens, ouf !
Installation sur l’aire de Fougères et balade de reconnaissance rapide. Le magasin d’usine de chaussures a fermé et a été remplacé par une auberge. Demain soir, dans le cadre des « Jeudis du Château » qui ont lieu en été, il y aura un spectacle gratuit au château et un marché avec animations musicales sur la place Raoul II à partir de 17h30. J’ai déjà fait de nombreuses photos de Fougères, mais je ne résiste pas, c’est si joli …

 

P1240335

P1240338

Nuit sur l’aire gratuite de Fougères.

Jeudi 23 juillet 2015.

C’est parti pour la visite du château. Il a été racheté par la ville à la fin du 19ème siècle et est dans l’ensemble bien conservé, plusieurs salles sont très bien équipées. Il s’étend sur 2 hectares et il y a donc de quoi déambuler, monter et descendre des marches pour visiter les différentes tours et les chemins de ronde. Vues superbes tous azimuts.

P1240340

P1240405

 

P1240355

P1240353

P1240354

P1240360

P1240357

 

P1240365

 

P1240380

P1240377

P1240372

P1240373

P1240369

P1240382

P1240383

P1240391

En contre-bas, l’aire camping-car, idéalement située :

 

P1240392

P1240412

P1240418

P1240408

P1240428

P1240430
Le midi, nous déjeunons dans une crêperie.

P1240437
Nous (re)visitons l’église Saint-Sulpice, remarquable, puis nous montons à la ville haute en traversant le jardin classé monument historique, avec une belle collection de fougères.

P1240438

P1240442

P1240440

P1240450

P1240451

P1240454

P1240458

P1240460

P1240462

P1240464

P1240467

Avec notre billet de ce matin, nous accédons au clocher de l’église Saint Léonard, grandiose, une merveille !

 

P1240470

P1240475

P1240472

P1240479

P1240497

P1240483

P1240484

P1240485

P1240493

P1240494

P1240503

P1240505

P1240506

P1240514

P1240510
Encore et toujours un gros coup de coeur pour cette jolie et riche cité médiévale, l’aire de camping-car rencontre d’ailleurs beaucoup de succès.

Nous retraversons le jardin public et redescendons en ville basse où se tient un petit marché estival avec quelques animations.

P1240517

P1240519

P1240520

Dans le cadre des « jeudis du château » a eu lieu en soirée un concert médiéval festif gratuit dans la cour du château …

 

P1240534

Nuit sur l’aire de Fougères.

Vendredi 24 juillet 2015.

C’est à regret, comme toujours, que nous prenons la route du retour. Nous sommes encore bien loin d’avoir fait le tour de cette magnifique Bretagne. Ce n’est donc qu’un au revoir …